Randonnées dans le Haut-Doubs.

Ascension 2019 dans les alentours de Métabief.

C’est dans une petite région, le Haut Doubs situé le long de la frontière Suisse, dans le département du Doubs, que 12 de nos randonneurs ont marché dans la nature hors des sentiers battus, sur un dénivelé supérieur à 700 mètres et allant jusqu’à 1 588 mètres.

Les mollets aiguisés, par les 12 km effectués aux alentours des Fourgs, du jeudi après midi, nos marcheurs, ont découvert les sentiers préférés du jurassien ultratraileur Xavier Thevenard, un parcours franco Suisse, qui intègre les 2 prestigieux sommets du secteur, le Suchet en territoire Suisse, pour la journée du Vendredi, et pour dimanche, le Mont d’Or et ses falaises.

Avec pour chacun d’eux, une vue panoramique exceptionnelle à 360°, permettant de contempler les Alpes Suisses et Françaises, majestueux sommet du Mont Blanc, les sommets et plateaux jurassiens, la

 

vallée et les lacs Neuchatel, Léman et de Joux.

Malgré le dénivelé, le sentier n’est pas trop raide, agréable et technique, superbe ascension du Suchet avec le passage de la borne la plus originale de la frontière franco suisse : « La Roche Marquée », où sont gravés côte à côte dans le rocher, la fleur de Lys et l’écusson vaudois, puis les alpages du Suchet.

Ce sommet est composé, de la cime principale à 1 588 m, et d’une antécime à 1 554 m, séparés par un col à 1 505 m.

Culminant à 1 463 m d’altitude le Mont d’Or se caractérise par ses pentes douces, côté français et ses hautes falaises, coté Suisse.

On a pu découvrir et se restaurer au lac artificiel de Morond qui se situe à Métabief, à une altitude de 1 400 m.

Entre ses deux sommets, quoi de mieux qu’une petite randonnée au bord de l’eau, pour y découvrir, le samedi, les Gorges de l’Orbe, encadrés par d’impressionnantes falaises.

Entre Vallorbe et

Ballaigues, l’Orbe passe sous le magnifique Viaduc du Day qui constitue un beau point de vue sur les gorges et le lac artificiel du Day.

La cascade du saut du Day est magnifique, une canalisation passe sous celle-ci, ce qui permet d’admirer la vue, versant opposé.

Et pour faire avancer nos randonneurs, rien de mieux que la gastronomie des Montagnes du Jura avec la saucisse de Morteau aux lentilles, la Morbiflette, version Jurassienne de la tartiflette, le poulet franc-comtois au comté et vin blanc du Jura, sans oublié le gâteau de ménage appelé aussi le « Toutché » ou « Toitché » en patois. Ces sublimes repas préparés par Nicolas, ont été appréciés de tous et dégustés au gîte de charme, la maison de Lilou à Malbuisson, une très jolie maison de vacances, surplombant le lac de Saint­-Point.