3è édition des 100 km du Loiret.

Les marcheurs grandes distances au rendez-vous.

Le soleil et une nuit étoilée ont accompagné les quelques 160 participants lors de la 3è édition des 100 km du Loiret.

Chacun, chacune, à son allure, s’est élancé sur l’un des 5 parcours proposés.

Une quinzaine de points de ravitaillements ont permis aux marcheurs de se restaurer et surtout de se réhydrater en particulier durant l’après-midi avec les efforts prodigués complétés par une belle température.

 

Pour compenser la température bien fraiche de la nuit, les marcheurs ont su s’équiper en conséquence et se restaurer en boissons chaudes.

Quelques témoignages de participants  (extrait de l’article de La République du Centre du 31 mars 2019 par  Jean Luc Marchand, correspondant sur Gien et Jean Marc Schneider, correspondant sur La Source).

Sur le parcours de 100 km, la première personne est arrivée à minuit au siège de l’ASPTT, à Orléans. Mais plus la plupart des participants n’ont achevé leur marche qu’au matin.

Parmi ces passionnés de la randonnée, Pascal Badet a pointé au dernier ravitaillement à 7h20 : « C’est la première fois que je fais 100 kilomètres à pied, mais je suis un randonneur confirmé : j’ai déjà effectué Bourges-Sancerre. Le parcours était bien balisé, cependant il a fait très chaud samedi après-midi et assez froid pendant la nuit ».

Quant à Alain Hillaireau, originaire de la Rochelle, il avait déjà parcouru le 100 km en 2018 : « Je suis revenu, parce que c’est une drogue« .

Trois copines, des seniors habituées des longs parcours ont tenté une nouvelle fois cette aventure. Michaelis Boursain, 80 ans, marche régulièrement : « C’est un peu fou, mais ce sont des challenges que nous essayons d’atteindre chaque année. Nous avons fait les 100 km de Millau, Bourges-Sancerre Il faut être

 

 

très bien chaussé et bien se nourrir pour tenir le coup ».

Sur le parcours des 100 km, les bénévoles ont constaté 20% d’abandon. Gilbert Veru, lui, est allé jusqu’au bout : « C’est très dur surtout avec la fatigue et le froid, j’ai très mal aux cuisses », avouait-il à l’arrivée.

Article de presse  La République du Centre 31 mars 2019

L’équipe des 100 km du Loiret vous donne rendez-vous pour la 4è édition des 100 km du Loiret fin mars 2020.