En forêt de Fontainebleau.

Randonnée les Trois Pignons. – Le Vaudoué.

La journée de ce 1er juin s’annonçait ensoleillée pour cette randonnée en Forêt de Fontainebleau, des Trois Pignons, à partir du Vaudoué.

La randonnée débute par le circuit du Rocher Cailleau, balisé en jaune.

Chaque carrefour est jalonné de panneaux d’information sur l’évolution de l’habitat humain depuis le néolithique, soit – 5500 ans.

Les informations sur la faune, la flore et l’évolution géologique suivent l’avancée des âges jusqu’à -1100 à l’époque récente.

En chemin, se présentent de rochers formant des figures particulières, comme un superbe dolmen, un calice, une grotte aménagée, une tête de caïman, qui nous conduisent après une volée de marches au rocher de la Cathédrale, suivant  un itinéraire balisé en rouge.

Par le rocher du Potala, nous arrivons en « progression libre », au rocher de la grande montagne, puis de la Tortue, au bas duquel nous déjeunons à l’ombre, et faisons notre sieste.

Certains d’entre nous sommes montés au dessus pour profiter de sa vue imprenable sur les cimes de la forêt.

La nature du terrain est particulière dans cette forêt : du sentier de sable fin blanc, nous passons sur un sol épais d’humus, de feuilles de pins puis de rocs que nous devons pour certains gravir et pour d’autres les contourner.

Nous visitons une cave étonnante pratiquée dans la roche.

Le dénivelé passe de 70 à 115 mètres en douceur, pour redescendre en empruntant le GR1 pour rejoindre le parking par les rochers du Général et Guichot.

De l’avis général, cette randonnée a été un exercice d’orientation intéressant, qui montre bien que le randonneur en forêt de Fontainebleau doit être certes bien informé de la topographie, équipé de sa carte et de sa boussole ; mais aussi bien savoir regarder son environnement.

Certes la fatigue a été générale ; mais la bonne humeur et l’énergie d’abondance.