Randonnée à Saint Jean de Braye.

La douceur des bords de Loire.

C’est par un superbe après-midi ensoleillé que s’est déroulée la randonnée du 16 janvier 2020.

Depuis des temps immémoriaux, la douceur du Val de Loire a attiré les hommes. Pourtant, bien peu de traces de leur passage sont parvenues jusqu’à nous, parce que d’autres hommes, de génération en génération, ont fait disparaître les vestiges, en les modifiant, en les détruisant, en les utilisant pour bâtir, pour planter, pour vivre.

Saint-Jean-de-Braye a la chance de conserver des sites essentiels, bords de Loire, Saint-Loup, la colline du bourg et son église, la vallée de la Bionne, des édifices et des demeures dignes d’attention, des paysages de champs et d’arbres dont on sent bien qu’ils ont été gagnés sur la forêt qui les borde.

La randonnée du 16 janvier 2020 a parcouru Saint-Jean-de-Braye, cette ville qui bouge entre Loire et forêt, et a vu la construction de son avenir et a retrouvé l’empreinte de son passé.

Par ailleurs, dans l’Hôtel de ville de Saint-Jean de Braye, les randonneurs ont pu voir des œuvres des artistes orléanais Jeanne Champillou et Gaudier Brzeska.